Se soigner grâce aux aromiels

Les vertus du miel pour se soigner sont connues depuis des milliers d’années (les égyptiens s’en servaient déjà), pour soigner la toux, les brûlures et coupures légères, l’insomnie, l’acné, les escarres, etc… Idem pour les huiles essentielles qui ont de multiples propriétés, en fonction de la plante utilisée. On recommande souvent d’utiliser le miel comme support pour ingérer ou diluer ces dernières. Le mélange des deux s’appelle ainsi un aromiel, et la synergie des deux produits est particulièrement efficace pour soigner les petits bobos du quotidien.

Avant toute chose, je vous rappelle que les huiles essentielles sont des produits puissants, et qu’il est important de bien se documenter quant à leur utilisation. Elles sont fortement déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans. Dans le doute toujours consulter un spécialiste.

Alors, comment préparer un aromiel “maison” ?

Le choix du miel est tout aussi important que celui des huiles essentielles. Les deux doivent être bio, et les huiles essentielles doivent être chémotypées.

Pour les proportions, la dilution est de 3 % à 5 % d’huile essentielle. C’est à dire que pour 100 g de miel, on utilisera 3 g à 5 g d’huile essentielle, ou bien une synergie d’huiles essentielles. Il faudra veiller à bien mélanger les deux produits avec de préférence un ustensile en bois ou en verre. Une fois le mélange préparé, on laissera reposer minimum 48 h avant de l’utiliser afin que la synergie opère.

La posologie conseillée est en général de 3 cuillerées à café par jour pendant minimum 7 jours, en dehors des repas.

 

Quelques exemples d’aromiels “maison” : 

  • Pour la digestion : miel de romarin et huile essentielle de menthe poivrée
  • Pour la cicatrisation : miel de lavande ou de chataîgner et huile essentielle de lavande vraie
  • Pour la toux : miel d’eucalytus ou de thym et huile essentielle de thym à linalol
  • Pour l’endormissement : miel d’oranger et huile essentielle d’orange douce
  • Pour la fatigue : miel de bruyère ou de ronce et huile essentielle de pin sylvestre

 

Des professionnels travaillent pour vous et vous pouvez aussi vous procurer des aromiels déjà prêts à l’emploi :

Et vous quels sont vos associations préférées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free