Se soigner grâce aux teintures mères

  • Ce n’est pas nouveau : les Français consomment trop de médicaments. Pourtant, il existe près de 300 médecines « douces » référencées en France. Parmi elles : la phytothérapie, une science qui fait appel aux plantes pour soigner, comme dans le cas des teintures mères.

Pour obtenir ces préparations, il faut faire macérer de l’alcool, de l’eau et des plantes fraiches, en remuant de temps en temps. Les plantes sont hachées puis placées dans une cuve avec les autres composants. La macération dure entre 2 et 3 semaines. Ensuite, la solution est filtrée et les plantes pressées. Cela permet d’extraire le maximum de principes actifs. La teinture mère est prête.
Cette méthode est la plus simple et la plus efficace pour extraire les composants des végétaux. C’est pour cela que l’on appelle aussi les teintures mères, « extrait de plantes fraiches ». Bien entendu, plus les plantes utilisées sont fraiches, plus la teinture mère sera riche en principes actifs.

Pourquoi les utiliser ?
Les teintures mères permettent de traiter la plupart des maladies fonctionnelles de manière naturelle et écologique, et sans effets secondaires. Elles offrent aussi une grande variété de plantes et de combinaisons possibles, pour plus d’efficacité. Enfin, grâce à l’alcool, elles se conservent longtemps (5 à 7 ans) sans s’altérer.   

Quelle teinture mère pour quel trouble ?

  • – Pour les douleurs : la reine des près, le cassis ou l’ortie
  • – Pour les troubles du sommeil : l’avoine, le houblon ou la valériane
  • – Pour la mauvaise circulation sanguine : l’ail de sours, la vigne rouge ou la bourse à Pasteur
  • – Pour le confort urinaire : l’épilobe ou le sabal
  • – Contre la perte de mémoire : le ginkgo biloba
  • – Pour la bonne humeur : la mélisse, la passiflore ou le millepertuis
  • – Pour booster les défenses humanitaires : l’échinacée
  • – Pour avoir de l’énergie : le eleutherococcus ou le ginseng
  • – Pour prendre soin de ses cheveux, de ses ongles et de sa peau : la pensée sauvage, la bardane ou la prêle
  • Les marques Biover et Ladrome proposent des produits de grande qualité.

Précautions d’utilisation
Trois utilisations sont possibles : vous pouvez verser quelques gouttes de teinture mère dans un verre d’eau ou de jus de fruits, en incorporer dans une crème, ou en mettre sur une compresse (pour laver une plaie, par exemple). Notez que ce sont des traitements à long terme. Les premiers résultats se feront ressentir au bout d’une dizaine de jours.
Dans tous les cas, des recommandations et des contre-indications sont indiquées sur chaque emballage, n’hésitez pas à vous y référer. De manière générale, l’utilisation des teintures mères est déconseillée aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes ou allaitantes (à cause de la présence d’alcool).

2 thoughts on “Se soigner grâce aux teintures mères

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free