Smmmile, quand la pop se marie au végan

Coproduit par le Trabendo, la salle de concert parisienne, et en partenariat avec Arte, le festival Smmmile se déroulera dans cinq lieux : le Trabendo, le Cabaret Sauvage, la Petite Halle, la Péniche Cinéma et le Parc de la Villette. « Nous avons très vite rencontré Matthieu Meyer, le directeur et le programmateur du Trabendo, qui a été tout de suite séduit par l’idée du festival. Il est végétarien, végan friendly et voulait engager sa salle à tous les niveaux : éthiquement, socialement, et sur le plan environnemental », nous explique Nicolas Dhers, l’un des co-fondateurs de l’évènement.

Ces trois jours de festival sont parrainés par la chanteuse du groupe Lilly Wood and the Prick, Nili Hadida. Dans la vidéo publiée sur la page de financement participatif du festival, qui a récolté plus de 13 000 euros, elle se veut rassurante : « être végan, ce n’est pas être chiant, ni faire la gueule. Moi par exemple, je suis végan, je suis ni maigre, ni malade, ni chiante ! » Elle participera d’ailleurs au festival lors d’un DJ set, tout comme Omar Souleyman, Batuk, Forever Pavot, Prince Rama ou Sage, entre autres. Côté musique, indie pop, indie rock et électro seront au rendez-vous.

Dans les assiettes, le végétal sera forcément à l’honneur. De nombreux ateliers de cuisine – certains payants, d’autres gratuits – seront proposés aux côtés de démonstrations de chefs ou d’auteurs, comme Sébastien Kardinal, référence végan en France. Le samedi soir, un dîner de gala est déjà annoncé, avec aux commandes le chef étoilé Pietro Leemann. « C’est l’un des seuls chefs étoilés végétariens en Europe. Il officie à la Joia, à Milan, où il a fondé son école de cuisine végétarienne : la Joia Academy. C’est quelqu’un de très engagé, qui fait de la cuisine de haut vol », explique Nicolas Dhers.

Enfin, le festival ambitionne également d’être un espace de réflexion et de discussion. Ainsi, des tables rondes, débats et projections sont programmés autour de l’écologie, de la santé, ou encore des droits des animaux. Un village des initiatives prendra place derrière la Grande Halle, tandis que des concerts gratuits se tiendront sur la grande pelouse. On nous promet trois jours « de bon son, de bon sens, de bonne cuisine », à destination des véganes, des végétariens, des simples curieux ou des gourmands. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free