Sur la balance : son d’avoine ou son de blé ?

Qu’est-ce que le son ?
Enveloppe externe de la céréale, c’est la couche protectrice de la graine. Pendant le raffinage d’une céréale, comme pour l’obtention des farines et du riz blanc, le son et le germe disparaissent. Ce sont toutefois ces derniers qui contiennent majoritairement les fibres, les vitamines et les nutriments, c’est pourquoi il est attribué une meilleure valeur nutritionnelle aux céréales complètes. Mais le son étant la partie de la céréale la plus exposée aux agents chimiques pendant la culture, il est recommandé de consommer le son d’origine bio, car il garantit un traitement sans pesticides ni engrais chimiques.

Pourquoi le son d’avoine est-il plébiscité ?
Parce que le son d’avoine quand il est bio est une excellente source naturelle de protéines végétales, de calcium et de vitamine B. De plus, il est très riche en fibres solubles. Celles-ci ont la particularité d’absorber l’eau ambiante et de se transformer en gel. Ainsi, lorsqu’on les absorbe, les fibres solubles deviennent visqueuses et gonflent dans l’estomac, ce qui favorise la sensation de satiété.
De plus, elles ont la faculté de capturer les graisses et les sucres sans être assimilées par l’organisme. Le son d’avoine est donc un très bon allié pour les régimes en nous évitant les envies de grignoter. Aussi, le son d’avoine bio tend à diminuer le cholestérol, à modérer les taux de glucose sanguin et, plus riche en fibres solubles que le son de blé, on lui attribue des vertus de renforcement du système immunitaire et de protection du système cardiovasculaire.

Quelle est la différence avec le son de blé ?
Le son de blé bio, lui, est riche en fibres dites insolubles. Cela signifie qu’elles ne sont pas dissoutes par l’eau. Les fibres insolubles augmentent le volume du bol alimentaire, qui passe plus rapidement dans le circuit digestif, et facilitent le transit intestinal.
Le son de blé est donc préconisé pour favoriser et réguler le transit intestinal, en particulier pour lutter contre la constipation. Il participe aussi au sentiment de rassasiement et il est donc indiqué dans les régimes amincissants. Par ailleurs, le son de blé bio alimente nos réserves en phosphore, magnésium et fer.

Comment les consommer ?

Les profils nutritionnels du son d’avoine et de blé en font des sources complémentaires, à consommer quotidiennement à raison de deux cuillerées à soupe. Attention toutefois aux intolérances au gluten et aux irritations, buvez beaucoup d’eau en les absorbant. Tous deux ont une texture similaire avec une légère différence de goût. Ils se trouvent facilement dans les magasins bio, comme le son d’avoine Priméal, et peuvent être dégustés chauds ou froids, dans un yaourt ou avec des fruits, intégrés dans des salades ou comme substituts de chapelure. On peut les consommer ensemble ou séparément pour optimiser les apports.

Nutriments et vitamines
Le son d’avoine apporte des protéines végétales, du calcium et de la vitamine B. Le son de blé alimente nos réserves en fer, vitamine C et vitamine A. Leurs profils nutritionnels en font des sources complémentaires, à consommer quotidiennement à raison de 2 cuillerées à soupe. Attention toutefois aux intolérances, renseignez-vous auprès de votre médecin.

Partagez votre expérience et poursuivez la discussion « Le son d’avoine donne-t-il vraiment un sentiment de satiété ? » sur le forum de Greenweez.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free