UFU, une ferme en milieu urbain

Après les jardins partagés et les potagers sur les toits, l’agriculture urbaine trouve une nouvelle voie avec les UFU (Urban Farms Units). Il s’agit d’une ferme de fruits et légumes protégée des nuisances de la ville par un échafaudage et d’un aquarium intérieur installé dans des conteneurs. Celui-ci peut être stationné dans la rue, car les UFU sont conçus comme un potager hors-sol et occupent l’espace d’une simple place de parking. Le système tourne à circuit fermé : les excréments des poissons sont dégradés par des bactéries dans la cuve d’épuration, où ils sont transformés en sels minéraux. Ces minéraux servent ensuite d’engrais pour les plantes qui filtrent l’eau. Et l’eau retourne dans l’aquarium.

L’idée est de montrer aux consommateurs que dans la nature rien ne se perd, mais pas seulement. Cette expérience a plusieurs autres objectifs, comme permettre la culture d’aliments là où les sols sont pollués et la surface est réduite, ou éviter le transport inutile. Il offre aussi une seconde vie aux conteneurs déclassés.

Depuis sa création en 2010, le concept a bien évolué. Si on estime qu’un caisson peut nourrir 10 personnes, certains agrandissements faits à Istanbul ou à San Francisco ont permis de subvenir aux besoins de 50 personnes sur 4 places de parking. A Montréal, la production de biogaz a même été incorporée au projet (le méthane rejeté lors du traitement des déjections est récupéré pour faire fonctionner l’arrosage).

Enfin, bonne nouvelle : vous pouvez vous aussi participer à l’aventure ! Sur le site www.20footurbanfarm.blogspot.fr, inscrivez-vous en remplissant le formulaire. L’équipe vous aidera ensuite à construire votre propre ferme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free