Une déco de Noël peu gourmande en énergie

La profusion de lumière en période de fêtes implique une surconsommation d’énergie pharamineuse, dans une période où les centrales tournent déjà à plein pour chauffer de nombreux foyers… Optez de préférence pour les guirlandes traditionnelles et l’éclairage naturel à la bougie. Vous adorez les guirlandes lumineuses ? Choisissez-les peu consommatrices en électricité, en privilégiant les Led. Depuis quelques années, elles ne se contentent plus d’éclairer nos intérieurs, elles les subliment en créant de vraies ambiances décoratives.

A Noël, on multiplie ainsi les petites sources de lumières colorés sur le sapin, mais pas seulement. En témoigne la marque Blachère qui propose de multiples objets en Led pour les fêtes : des guirlandes d’anges, des étoiles en papier argent ou or, un père Noël, un renne et un bonhomme de neige pour l’extérieur… Autres idées étincelantes : les sapins blancs ou multicolores en fibre optique, avec des fibres effilées pour une plus grande luminosité, ou encore un sapin en bois paré de 60 Led.

Do It Yourself
Un peu de papier ou de tissu, des plumes, des petits objets détournés… Et voilà vos guirlandes lumineuses habillées avec originalité pour apporter une ambiance festive à vos soirées. Vous trouverez un tas d’idées et d’astuces pratiques dans le livre « Les Guirlandes lumineuses : Accessoires, décoration, customisation » de Nicole Chriqui-Andreev (Minerva). En manque de photophores ? Pensez à recycler, et à relooker, vos bocaux ou encore vos pots à confitures. Remplissez-les à moitié de gros sel, et posez dessus une bougie qui durera ainsi plus longtemps.

A l’extérieur, comme à l’intérieur, évitez tout de même de transformer votre maison en sapin de Noël lumineux et clignotant ! La multiplication de sources lumineuses, oui. L’accumulation, non. C’est justement en faisant une sélection précise et en positionnant les objets de manière astucieuse que l’on pourra mettre ceux-ci en valeur. Et n’oubliez pas de débrancher votre déco lumineuse la nuit. Les animaux nocturnes, dont le cycle biologique est perturbé par ces nuisances lumineuses, vous en remercient à l’avance !

Crédit photo : © Jeanette Dietl – Fotolia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free