Une mode éthique et chic

Savez-vous que la culture du coton est la plus polluante de la planète (1) ? Ou qu’un jean peut parcourir une fois et demi le tour de la Terre avant d’arriver dans vos rayons ? Des pesticides répandus dans les champs à la teinture chimique utilisée, les textiles conventionnels peuvent être dangereux (pollution des sols, irritations de la peau, allergies…). Fort heureusement, le marché du bio et du naturel s’est énormément développé ces dernières années, offrant au consommateur un vaste choix de bijoux, vêtements ou accessoires.

La mode éthique est respectueuse de l’environnement et des hommes, et fait appel à des matières naturelles (soie, coton, alpaca, lin…), recyclées, et/ou des teintures peu polluantes.
Au rayon vêtements, vous trouverez par exemple Lolë, qui utilise des matières naturelles certifiées, ou Monsieur Poulet, qui respecte les principes du commerce équitable. La mode enfant non plus n’est pas oubliée. Si Kite Kids propose des vêtements en polyester recyclé ou en bambou, Minizabi se concentre essentiellement sur le coton bio certifié.
Côté accessoires, Fragari vend des bijoux faits main, et Marron Rouge donne une deuxième vie aux pneus ou papiers journaux.

En sus de ces marques, quelques labels peuvent guider vos achats :
· L’éco-label européen garantit que l’usage de substances dangereuses pour l’environnement et la santé (plomb, allergènes, colorants azoïques…), ainsi que la pollution de l’eau sont limités.
· Le label « Confiance textile » de l’association Oeko-tex certifie que le textile n’est pas dangereux pour la santé. A cette première certification peut s’ajouter les labels Oeko-Tex Standard 100, qui interdit un certain nombre de composants chimiques, et le Oeko-Tex 1000, qui y ajoute des exigences environnementales et sociales.
· GOTS définit de hauts critères environnementaux. Les produits obtiennent le label s’ils contiennent au moins 70% de fibres biologiques, excluent certains produits chimiques, et ont été fabriqués dans le respect du droit du travail international.
· Altertex rassemble des acteurs de toute la filière (tricoteurs, distributeurs, tisseurs…) qui s’engagent à utiliser au moins 80% de fils bio, équitables et recyclés, et fabriqués en Europe.

Les accro du shopping séduits par cette mode responsable pourront se rendre sur les nombreux sites de vente en ligne qui se sont développés. A vos porte-monnaie !

(1) 25% des pesticides mondiaux et 250 milliards de m3 d’eau utilisés pour seulement  2,5% des surfaces cultivées.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free